Les poupées, c’est pour les filles – L. Flamant & J-L Englebert

Standard

CVT_Les-poupees-cest-pour-les-filles_2280

Titre : Les poupées c’est pour les filles
Auteur : Ludovic Flamant / ill. Jean-Luc Englebert
Année : 2013.
Editeur : L’Ecole des Loisirs / Coll. Pastel.
Genre : Docufiction ?

Nombre de pages : nr.

Public : A partir de 8 ans.

Quatrième de couverture :

Le titre parle pour lui-même.

Avis :

Quand la tante un peu fofolle de la famille offre une poupée au petit frère, ça fait rire jaune les parents. Quand le petit frère veut promener “Cindy” dehors et pire, à l’école, là, plus personne ne rigole. C’est la honte !
Voici un sujet qui est terriblement d’actualité et souligne bien l’absurdité des réflexions parentales. Entre le qu’en dira-t-on (un garçon doit montrer qu’il joue avec des jouets de garçons) et la paresse (maman peut bien bricoler avec toi, après tout, les femmes aussi bricolent ! moi je suis occupé !), les auteurs dévoilent ce que les enfants savent déjà : les jouets, on peut les choisir sans réfléchir à savoir s’ils correspondent bien, socialement, à notre sexe. Bien entendu, on sait que les choix des enfants sont plus compliqués dans la vie, lobotomisés qu’ils sont par la publicité et par la pression sociale, mais je pense que le choix des auteurs est le bon : le sexisme de la séparation “jouet fille” et “jouet garçon” est un problème d’adultes, à régler par les adultes. C’est eux qui ont peur et c’est à eux d’agir, d’abord en prenant conscience de l’idiotie de leurs réactions, ensuite en soutenant leurs enfants avant de soutenir la société.
Bon, le livre ne va pas aussi loin dans la réflexion, mais cette lecture approfondie permettra aux parents (et aux tantes un peu fofolles) d’en prendre quelques leçons, autant que les enfants à qui ils en feront la lecture.

Advertisements

One response »

  1. Je n’ai pas du tout aimé ce livre. Je l’ai lu à ma fille de 4 ans (sans doute un peu jeune ?) et elle me posait plein de questions du genre “pourquoi le papa il est méchant ? Pourquoi l’enfant est puni ?” auxquelles je ne pouvais répondre que par “il est très énervé, il dit n’importe quoi…”
    Peut-être que le livre est utile à un enfant qui a déjà été confronté au sexisme d’un adulte ?
    Et puis, les parents qui donnent des Vrais Outils Dangereux à des enfants et les laissent tous seuls, euh… et la mère qui se contente de froncer très fort les sourcils pour dire que oh là là, son mari est pas gentil…
    Bref, les adultes doivent lire ce livre en premier pour vérifier s’il convient à leur enfant.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s