Category Archives: vidéo

Sois polie et tais-toi !

Standard

C’est un petit coup de gueule aujourd’hui que je me permets sur ce blog.

Le but de « Comment tu t’habilles ? » est de porter un regard léger et, du moins en surface, optimiste sur les questions de genre. C’est pour cela que je m’attache plus à décrire des œuvres (films, livres, etc) qui portent un regard positif sur le féminin, le féminisme et les genres. Sur l’acceptation de l’autre.

Cela cache, bien entendu, une colère profonde envers la société qui a fait taire pendant si longtemps celle que je suis. La victime de violence d’abord, mais aussi la personne entière. Dans mes goûts, dans ma façon de me comporter, dans ma manière de vivre, qui ne correspondent tellement pas à « l’idéal féminin ». Je reste quelqu’un d’optimiste. Je pense toujours qu’on peut convaincre quelqu’un en lui faisant lire un livre ou regarder un film plutôt qu’en lui gueulant dessus (je suis très très très réfractaire aux mouvements conçus comme agressifs, et, surtout, j’évite de polémiquer pour polémiquer) J’admire les personnes qui savent se battre de front, et savent le faire intelligemment.

Mais ce n’est pas moi et je préfère rester polie et souriante, sans pour autant me faire marcher sur les pieds.

Cependant, je revendique le droit de gueuler, d’être ordurière, voire de dépasser mes limites quand un coup de sang me prend. Quand une parole me blesse ou me semble injuste.

J’ai le droit.

Même si les gros mots, « c’est moche dans la bouche d’une fille ».

J’ai su dire des gros mots avant, bien avant de dire mes faiblesses.

J’ai su dire des gros mots avant, bien avant de voir que j’étais une victime.

J’ai su dire des gros mots avant, bien avant de reconnaître mes forces.

J’ai su dire des gros mots avant, bien avant de savoir que j’étais une femme.

J’ai su dire des gros mots avant, bien avant de comprendre que ce n’était pas un défaut.

Beaucoup de gens se sont offusqués sous la vidéo ci-dessous qu’être ordurier (surtout quand on est une petite fille entre 6 et 13 ans… soit la tranche d’âge où on apprend les gros mots), desservait le féminisme.

Alors, la petite fille de 6 à 13 ans que j’ai été, et la femme féministe et fière que je suis aujourd’hui, vous dit, tout simplement :

Allez vous faire foutre.

Très amicalement 🙂

https://www.facebook.com/video.php?v=793691827336181&fref=nf